Généralités

Fermer Histoire

Fermer collection de maquettes

Fermer maquettisme

Fermer album photos d'expos

Fermer reportage et concours

Fermer Le moyen âge

Fermer Communauté GuppY

Machines de jet

Fermer Antiquité

Fermer Machines de sièges

Fermer Machines de tension

Fermer Moyen Age

Fermer machines de sièges

Fermer machines de marine

Fermer machines Spéciales

Fermer mécanismes des machines

Fermer matériaux de construction

Fermer armes de poing

Fermer recherches diverses

Fermer Images anciennes des machines

Fermer l'aérotone

Fermer les chirobalistes

Fermer machines contemporaines

Recherche



Webmaster - Infos
test1
test1
les chirobalistes - Les ressorts métalliques


Renseignements sur l’utilisation des ressorts métalliques dans les scorpions, voir la chirobaliste.
 
Extraits d’auteurs et chercheurs historiques.
 

Concernant l’étude des critiques et les perfectionnements sur l’utilisation des ressorts métalliques  appliqués à la balistique des Grec et Romains. 
Certains auteurs ont essayés de faire le rapprochement entre les ressorts   de la chirobaliste et les anisocycles où oscilla du scorpion décrit par Vitruve.
Dans les textes de Vitruve nous trouvons les termes suivants :oscillam, puis oscitare,  dérive  de la bouche que l’on ouvre, bailler.Oscillari, le va et
vient de la bouche dans la mastication donne l’étymologie figurative du terme, osciller.
Dans les ovales des lèvres, déformation de la bouche, les ressorts une fois armés, les ovales s’ouvrent et se rapprochent de la forme circulaire.
Ressorts grinçants, l’étymologie figurative les fait dériver de courber, ouvrir la bouche en rond, cambrer, grincer des dents, la chirobaliste produit un bruit
de grincement lors du tir.
Ces diverses analogies font penser que Vitruve, arrêté par un terme Grec de ce genre, aurait tenu à l’expliquer dans sa langue latine en respectant le plus
possible le texte d’origine.
Vitruve laisse penser dans le scorpion portable, un organe élastique oscillant entre les ovales d’Héron et les anisocycles.
 
Si cette supposition parait plausible, il résulte que ces engins à ressorts métalliques, inventés en Egypte sous domination grec, moins de 2 siècles av J.C,
étaient connus des Romains au temps de César Auguste. Nous savons aussi que les ressorts métalliques, créations, ou utilisations par Ctésibius au 2 ème
siècle av J.C, semble avoir prévalu pour les petits calibres sous forme de lames de bronze courbées écrouies à froid, puis remplacées par des lames d’acier,
ce qui supposent de les démontées en temps de paix pour éviter la corrosion.
Le jeu de lames arc boutées fut un progrès considérable dû en principe à Philon de Byzance et adaptée par une habile perfection à la chirobaliste
d’Héron d’Alexandrie.
La chirobaliste n’est qu’un petit gastraphètes transformé avec des  ressorts métalliques, c’est une machine chalcotone à moteur sidérotone.
Sur la chirobaliste, lorsque l’on arme la machine, les battants pressent sur les ressorts d’aciers, qui en se déformant, s’ouvrent en se rapprochant
de la forme circulaire.Comme le prouve la chirobaliste, que ces petits scorpions portables à ressorts métalliques, étaient de type palintone,
(se reporter à l’explication de la forme du scorpion) ce qui assurait la puissance et la commodité d’utilisation pour un module égal.
Les anisocycles sont des ressorts de forme spirale qui équipaient aussi des chirobalistes à moteur sidérotone.

Les ressorts sont de 2 types, des lames courbes réunies par leurs extrémités, on utilise la réaction de l'acier soit en appuyant sur la partie concave, ou en ouvrant le ressort.
On note aussi des lames  formant des cadres élastiques dans une machine chacoltone( moteur névrotone).
Les ressorts type spirale que les anciens nomment anisocycles.


baliste_a_ressort.jpg
Dispositif à ressorts de compression proposé par Ctésibius d'Alexandrie au milieu du IIIème Siècle AP JC.
Dessin vu dans le mensuel N°19  18 F de mai 1979, pour la science, édition Française de SCIENTIFIC AMERICAIN.






















Date de création : 12/02/2015 @ 16:28
Dernière modification : 17/11/2015 @ 16:51
Catégorie : les chirobalistes
Page lue 1732 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^