Généralités

Fermer Histoire

Fermer collection de maquettes

Fermer maquettisme

Fermer album photos d'expos

Fermer reportage et concours

Fermer Le moyen âge

Fermer Communauté GuppY

Machines de jet

Fermer Antiquité

Fermer Machines de sièges

Fermer Machines de tension

Fermer Moyen Age

Fermer machines de sièges

Fermer machines de marine

Fermer machines Spéciales

Fermer mécanismes des machines

Fermer matériaux de construction

Fermer armes de poing

Fermer recherches diverses

Fermer Images anciennes des machines

Fermer l'aérotone

Fermer les chirobalistes

Fermer machines contemporaines

Recherche



Webmaster - Infos
test1
test1
Antiquité - Cheiroballistre
cheirobaliste_cadre_bronze.jpg
Cheiroballistre






cheirobaliste_simple.jpg
Deux types de cheiroballistre à cadres de bronze, sur le cliché de droite, sur le sol un ensemble complet d'échange standard équipé de son faisceau de fibres.

dessin_cheiroballistre.jpg


epure_cheiroballistre.jpg



Relativement petite et légère, les cadres de torsion sont en bronze coulé, recouvert de tôles formées pour protéger l’intérieur fragile.

L’ossature est en fer, l’ensemble de la glissière restant en bois, conférait à cet engin une grande mobilité sur le champ de bataille. Sa structure ouverte permettait aux servants de repérer les cibles.Les légions sont désormais équipées de ces machines.

La cheiroballistre:
L’introduction peu avant 100ans ap. J.C de cadres métalliques constitua une nouvelle amélioration importante.
Ces nouveaux cadres plus résistants et plus légers que les modèles bois, permettaient de tendre davantage les faisceaux  et d’élargir l’angle de torsion.
Les faisceaux sont enchâssés dans des cylindres de bronze pour les protéger des ennemis.
Ces cadres sont un peu plus espacés permettant un pointage plus facile.
Des expériences récentes ont démontrées que ces machines étaient d’une précision surprenante.

DIETWULF BAATZ ET MICHEL FEUGÈRE
12 Essai de reconstitution de la catapulte de Lyon.
Les manchons de tôle protégeant les kambestria ne sont pas figurés.
Les pièces d'artillerie plus tardives, à cadre métallique, du type de la catapulte de Lyon ; et dans ces descriptions, toutes les dimensions devaient découler elles aussi d'une mesure de base ; cependant, aucune de ces descriptions ne nous est parvenue. Le texte de la Cheiro- ballistra décrit bien une arme de petite taille, à cadre métallique, mais il ne fait pas dériver ses dimensions d'une mesure de base.   
Par rapport à une machine en bois, la cheirobaliste est plus petite et légère.

C'est apparemment au Ier s. ap. J.-C, lors du passage des catapultes de type hellénistique (à cadre en bois) aux armes à torsion (à cadre métallique), qu'on a dû adopter de nouveaux types de traits. C'est la raison pour laquelle on peut admettre que la catapulte de Lyon ne lançait pas des flèches effilées (ayant 9 fois la longueur de base, soit 67,5 cm) comme le prescrit Vitruve, mais plutôt des traits courts, plus robustes, du type de ceux qu'on a découverts à Dura-Europos. Ceux-ci ne mesuraient que la moitié de la longueur des flèches utilisées sur les anciennes catapultes, et avaient un poids d'environ 60 à 100 g (fig. 13)21. La portée maximale des catapultes légères à flèche atteignait environ 300 à 600 m, la précision étant optimale entre 50 et 150 m22.
LIriartHeron's Cheiroballistra by Aitor Iriarte - Cohors Prima Gallica
cohorsprimagallica.com/Aitor.../Cheiroballistra.ht... - Traduire cette page
That's the reason why I don't deem proper to call all metallic-framed catapults 'cheirobàllistrai' . - Aitor Iriarte. Oscar - Manuballistarius of Cohors Prima Gallica, ...

 D’après cet auteur, il dit que le mot Grec cheiroballistra est la traduction du mot latin manuballista, ou la (main baliste) Je rectifie: La manubaliste est une machine portable ou portative, ce sont 2 machines différentes par leur grosseur, la manubaliste est une petite machine en bois, la cheirobaliste n'a que la glissière en bois, les cylindres des faisceaux et les fixations sur la glissière fixe est métallique
 (D’après ces conclusions la cheiroballistre est une manubaliste.faux)
J’ai lu que le mot cheiroballistre voulait dire ravageuse.

reconstitution_cheiroballistre.jpgreconstitution d'une cheiroballistre de l'époque Trajan, par une légion Italienne.







Date de création : 06/01/2012 @ 15:14
Dernière modification : 16/10/2015 @ 16:51
Catégorie : Antiquité
Page lue 3921 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^