Généralités

Fermer Histoire

Fermer collection de maquettes

Fermer maquettisme

Fermer album photos d'expos

Fermer reportage et concours

Fermer Le moyen âge

Fermer Communauté GuppY

Machines de jet

Fermer Antiquité

Fermer Machines de sièges

Fermer Machines de tension

Fermer Moyen Age

Fermer machines de sièges

Fermer machines de marine

Fermer machines Spéciales

Fermer mécanismes des machines

Fermer matériaux de construction

Fermer armes de poing

Fermer recherches diverses

Fermer Images anciennes des machines

Fermer l'aérotone

Fermer les chirobalistes

Fermer machines contemporaines

Recherche



Webmaster - Infos
test1
test1
machines Spéciales - Arbalètes à tirs rapides
Arbalète semi-automatique :
d’origine Chinoise. le chu-ko-nu
Arbalète à tirs rapides.
Moins compliquée que la machine Grec, fabriquée en grande partie en bois.
reconstitution__chinoise.jpg

Composé d’un bras, ou arbier, à l’avant l’arc composite, sur le dessus une boite mobile contenant des flèches. La corde de l’arc passe dans une rainure d’une longueur correspondant à la traction de l’arc, aménagée en bas du réservoir de traits.
Quand on arme cet engin, on amène la poignée articulée vers l’avant, la corde glisse et viens se loger dans l’encoche à l’arrière de la rainure.
On amène la poignée vers l’arrière pour tendre l’arc, la flèche est en place, en fin de course un poussoir fixe (dans le bras) soulève la corde qui propulse le trait.
Ce système permet un tir extrêmement rapide, jusqu'à épuisement des flèches du réservoir.
attaq_arba_chinoise.jpgcoridor_arba_chinoise.jpg














Utilisé lors des sièges de villes, ou sur des navires.Ce n’est pas une machine d’une grande puissance, On peut compenser cette lacune en imprégnant la pointe des traits de poison.


Nous mentionnerons enfin l'arbalète chinoise, que les soldats français rencontrèrent encore en face d'eux dans la campagne de 1860 en Chine , mais qu'ils ne trouvèrent plus, quelques années plus tard, pendant la guerre du Tonkin . Dans cette arme de construction très ingénieuse, un tiroir, mobile le long de l'arbrier, est disposé de telle sorte qu'il fournit de lui-même, à chaque coup, une flèche nouvelle, sans que le tireur ait besoin de recourir à son carquois. Cette arbalète à magasin peut porter jusqu'à vingt flèches







arbalete_chinoise_tr.jpgvue_avant_arbalete_chinoise.jpg

images google, www.webarcherie.com, le forum émotion par Gallus Simensis
Belles photos d'une arbalète à tirs rapides Chinoise.
Celle ci tir des petits boulets, le reservoir est au dessus, la porte à été perdue.











Date de création : 27/06/2008 @ 17:30
Dernière modification : 13/02/2010 @ 14:15
Catégorie : machines Spéciales
Page lue 9982 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^