Généralités

Fermer Histoire

Fermer collection de maquettes

Fermer maquettisme

Fermer album photos d'expos

Fermer reportage et concours

Fermer Le moyen âge

Fermer Communauté GuppY

Machines de jet

Fermer Antiquité

Fermer Machines de sièges

Fermer Machines de tension

Fermer Moyen Age

Fermer machines de sièges

Fermer machines de marine

Fermer machines Spéciales

Fermer mécanismes des machines

Fermer matériaux de construction

Fermer armes de poing

Fermer recherches diverses

Fermer Images anciennes des machines

Fermer l'aérotone

Fermer les chirobalistes

Fermer machines contemporaines

Recherche



Webmaster - Infos
test1
test1
polybolos_fonctionnel.jpgmachines Spéciales - Catapulte semi-automatique ou polybolos
polybolos_sans_carters.jpgLa catapulte semi-automatique : ou POLYBOLOS

La catapulte la plus complexe qui ai été inventée dans l’antiquité, par Dionysos d’Alexandrie( personage inconnu) au III ème S av J.C, et qui travaillait à l’arsenal de Rhodes.Dans le traité des Bélopoeica de Philon qui décrit un certain nombre de machines dont le polybolos katapeltes, catapulte à répétition. Le texte nous fait comprendre que Philon à bien examiné cette machine et sa description est suffisamment  détaillée pour permettre à l’ingénieur E.W.Marsden d’en faire un dessin précis, les dessins originaux étant perdus. Ce dessin parfaitement détaillé, montre, les flèches dans le chargeur, elles descendent par gravité, et conduites dans la gouttière de tir par un rouleau distributeur, dans lequel une rainure est aménagée pour ne recevoir qu’une seule flèche. La rotation du rouleau est assurée par une rainure hélicoïdale, dans laquelle s’engage un doigt solidaire du coulisseau en queue d’aronde. Ce système est entraîné par 2 chaînes à maillons plats de chaque côté du fût, et par un treuil à 4 bras. Il faut actionner le treuil dans un sens pour armer, et quand la flèche est partie, tourner celui-ci dans l’autre sens pour aller chercher la corde qui se verrouille automatiquement, tourner de nouveau en sens inverse le treuil et ainsi de suite. Selon le texte retrouvé décrivant ce mécanisme, les chaînes passaient sur des poulies prismatiques pentagonales à chaque extrémité de leur boucle. Les flèches ne comportent pas d'empennes, elles gêneraient le fonctionnement. Dionysos étant Grec, il a perfectionné l'oxybèles à torsion de l'époque en machine semi-automatique, pour information, les bras des engins reconstruits sont droits, ceux du scorpion sont courbés vers l'avant ???


CATAPULTE_AUTO.jpg


Cette catapulte est montée sur socle.


Dessin et texte de la revue, pour la SCIENCE, édition française de SCIENIFIC AMERICAN, MAI 1979 MENSUEL N°19

le polybolosMaquette du polybolos fonctionnelle,
 échelle 1/8ème




















Dans la rubrique maquettisme, vous pouvez voir un diorama de cette maquette, page 009 

2592 × 1944 - 1262 ko - jpg -fr.academic.ru/.../66/Balista_Cluj_Museaum.JPG.

 l'image dans son contexte, sur la page : fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/176397
 
Le polybolos
Selon certaines sources, l’armée romaine, à un moment donné de son histoire, a aussi utilisé sur terrain des balistes "à répétition", également connues sous le nom de polybolos. La reconstruction et l’expérimentation d'une telle arme réalisée dans un documentaire de la BBC (?????)'Ce que les Romains ont fait pour nous'(??????) a montré qu'elles étaient capables de tirer onze carreaux à la minute, qui est presque quatre fois la vitesse à laquelle une baliste ordinaires peut fonctionner " . Cependant, on n’en a pas encore trouvé de preuve archéologique. Elle fonctionne au moyen d'une came qui tire le curseur (la pièce où se place le projectile) vers l'arrière en même temps que la corde. Lorsque la position la plus reculée est atteinte, la corde est déverrouillée et propulse le projectile vers l'avant. Le curseur est alors poussé vers l'avant, pousse un carreau du magasin situé au-dessus et verrouille la corde, le tout par rotation de la came. Le cycle peut ensuite recommencer

 

Date de création : 27/06/2008 @ 17:28
Dernière modification : 15/01/2017 @ 15:55
Catégorie : machines Spéciales
Page lue 20058 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^